EXCLUSIF. Les coulisses du rachat de l'OM

le
0
Margarita Louis-Dreyfus est entrée en négociation exclusive avec Franck McCourt pour lui céder le contrôle de l'Olympique de Marseille.
Margarita Louis-Dreyfus est entrée en négociation exclusive avec Franck McCourt pour lui céder le contrôle de l'Olympique de Marseille.

Contrairement à ce qui fut un peu vite annoncé, Franc McCourt n'est pas à la tête d'un fonds d'investissement, mais engage dans l'Olympique de Marseille son propre argent. Ce petit-fils d'immigrés irlandais a hérité d'une solide fortune que son père a édifiée dans l'immobilier. Il l'a ensuite fait fructifier en achetant pour 300 millions de dollars l'équipe de baseball des Dodgers de Los Angeles avant de vendre en 2012 cette franchise pour 2,15 milliards de dollars, montant le plus important jamais payé pour une équipe dans l'histoire du sport, toutes disciplines confondues. Il est également le propriétaire du Global Champions Tour, une compétition de cheval achetée 50 millions d'euros en 2014 pour sa femme cavalière émérite. McCourt fut un temps intéressé par la Formule 1 au point de se renseigner pour acquérir ou partager avec Bernie Ecclestone des droits des Grands Prix.

Son intermédiaire en France est l'avocat Didier Poulmaire, très implanté dans les milieux sportifs, membre du Tribunal arbitral du sport (le TAS) et qui fut notamment le conseil de la nageuse Laure Manaudou ou du footballeur Yoann Gourcuff. Franck McCourt n'est pas un mécène ni un fondu de football, mais un homme d'affaires avisé qui croit que l'on peut gagner de l'argent dans le sport. Contrairement à la famille Louis-Dreyfus, à la tête de l'OM depuis 1996, il n'est pas disposé à remettre année après année et à fonds perdus des sommes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant