EXCLUSIF. Le père de Fiona parle : "Tout a basculé le jour où..."

le
3
Nicolas Chafoulais, le père de Fiona.
Nicolas Chafoulais, le père de Fiona.

Il a décidé de sortir de son silence et de se battre pour obtenir la garde de sa deuxième fille, Éva, la soeur de Fiona, qui aura 3 ans en novembre prochain. Nicolas Chafoulais, 28 ans, nous a accordé un long entretien. Il revient sur le drame qu'il traverse, sur sa vie avec Cécile Bourgeon et sur Fiona, sa fille, qu'il n'avait pas revue depuis septembre 2012.Tout d'abord, dans quel état d'esprit vous trouvez-vous ?(Silence) Ça ressemble à un cauchemar. Je ne sais pas comment je fais pour tenir le coup. Je suis effondré face à tout ce que j'ai appris ces derniers jours. Je ne pensais pas que Cécile aurait pu être complice de toute cette horreur. Savoir que ma fille est en train de croupir dans un bois, enterrée comme un chien. J'ai pas de mots pour dire ce que je ressens... Heureusement que je suis entouré par mes proches, sinon je deviendrais fou.Comment a-t-il été possible d'en arriver là ?Tout a basculé le jour où Cécile a rencontré Berkane Maklouf. Nous étions déjà séparés depuis mars 2012. Cela ne se passait pas mal. J'arrivais à voir mes filles comme je voulais. Je me suis toujours beaucoup occupé d'elles. Je les amenais à l'école. Je n'avais jamais eu aucun souci. Et puis cet homme a débarqué dans sa vie. Là, je n'ai plus réussi à parler à mon ex-compagne. Il bloquait aussi pour les petites. Je n'arrivais plus à les voir. Il prenait le téléphone et il décidait de tout. C'était un dialogue de sourd. Un jour, j'en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gustav10 le mardi 1 oct 2013 à 09:18

    Les journalistes n'en n'ont-ils pas marre de faire du papier avec cette boue ? Et quelque part d'en faire une sorte d'apologie ?

  • 2445joye le lundi 30 sept 2013 à 19:01

    Pas trop de sympathie pour cet homme. Jamais je n'aurais laissé un intru frapper mes enfants impunément. Dans la même situation, je crois que c'est de ce Maklouf dont on se demanderait ce qu'il est devenu.

  • LeRaleur le lundi 30 sept 2013 à 17:44

    Il fallait te battre depuis le début, mais c'est facile à dire.