EXCLUSIF. Jean-Michel Goudard : "Je suis déçu par la médiocrité du geste" de Buisson

le
0
Jean-Michel Goudard
Jean-Michel Goudard

Quand il a découvert les premières révélations du Point sur les enregistrements clandestins de Patrick Buisson, Jean-Michel Goudard n'a pas voulu y croire. Pour lui, c'était trop gros, impossible. Pour en avoir le coeur net, il a tout de même voulu interroger l'ancien journaliste de Minute, qui lui a juré que "jamais" il n'avait procédé à de tels enregistrements. La suite, on la connaît : Le Canard enchaîné d'abord puis Atlantico ont publié des extraits de ces bandes, où il est notamment question de réunions autour de Nicolas Sarkozy à l'Élysée. Le publicitaire, ancien d'Euro RSCG, se retrouve, malgré lui, dans le rôle d'un des acteurs principaux de ce séisme politique. Celui qui avait pris l'habitude de déposer, après ces réunions élyséennes, Patrick Buisson à son domicile se sent aujourd'hui "déçu" par "la médiocrité" du geste d'un homme avec lequel il n'a rien de commun. Jean-Michel Goudard est un intime de Nicolas Sarkozy et un proche de Jacques Chirac pour lequel il a longtemps oeuvré sur le terrain de la communication. Conseiller bénévole de Sarkozy, après douze années passées à New York à la tête de l'agence de communication BBDO, il est l'un des artisans de la victoire de 2007, auteur des slogans de campagne "Ensemble tout devient possible" (2007) et "La France forte" (2012). Ses conversations avec Buisson relevaient, confie-t-il, plus d'un "laisser-aller" ou de "plaisanteries" que d'opinions...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant