EXCLUSIF. Fiona : Maklouf affirme que Cécile Bourgeon sait où se trouve le corps

le
0
Berkane Maklouf, ici en mai dernier, peu après la disparition de Fiona.
Berkane Maklouf, ici en mai dernier, peu après la disparition de Fiona.

Saura-t-on un jour la vérité sur le disparition de Fiona ? Après le temps des recherches infructueuses pour tenter de retrouver son corps, voici l'heure des différentes versions entre la mère et le beau-père de la fillette. Berkane Maklouf, 32 ans, qui a été entendu durant plus de trois heures ce vendredi matin par les magistrats instructeurs de Clermont-Ferrand, a de nouveau clamé son innocence. "Il a réitéré les propos qu'il avait tenus lors de sa garde à vue. Il conteste formellement avoir porté des coups mortels à la fillette", a assuré le procureur de la République Pierre Sennes au Point.fr à l'issue de cette audition. Le compagnon de Cécile Bourgeon, qui apparaît comme le principal accusé dans la mort de l'enfant, aurait même accusé sa compagne de violences sur la fillette, selon son avocat Me Mohamed Khanifar. Des coups auraient été portés "la veille du décès" de l'enfant, ajoute le conseil de Maklouf. "Fiona se faisait vomir pour imiter sa mère qui était enceinte, explique Me Khanifar, reprenant les propos de son client. Cela a énervé Cécile Bourgeon qui n'a pas supporté et a porté plusieurs coups à l'enfant dans le dos et à la tête. Mais mon client assure que cet épisode n'est pas à l'origine du décès de Fiona."

Comment est morte l'enfant ?

En l'absence du corps et donc de l'autopsie, difficile de connaître les causes réelles du décès de la fillette de 5 ans. Plusieurs hypothèses sont désormais avancées par...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant