EXCLUSIF. Et si la France n'était plus le pays des libertés ?

le
76
La France est le quatrième pays le plus condamné par la Cour européenne des droits de l'homme pour violation de son article 10 protégeant la liberté d'expression.
La France est le quatrième pays le plus condamné par la Cour européenne des droits de l'homme pour violation de son article 10 protégeant la liberté d'expression.

On ne connaît généralement que le premier couplet de La Marseillaise, et c'est heureux. Les paroles de notre hymne national furent composées par un petit officier ambitieux lors d'une nuit d'ivresse, plaisamment décrite par Zweig dans Les très riches heures de l'humanité. Elles ne brillent ni par leur finesse ni par leur esprit de modération. Pourtant, vers la fin, deux vers se détachent, que les écoliers pourraient apprendre avec davantage de profit que "l'étendard sanglant" et autres délires morbides : Liberté, liberté chérieCombats avec tes défenseurs ! Liberté chérie, voilà une belle amante ! Mais qui sont tes défenseurs aujourd'hui ? Pas les intellectuels, qui, dans leur écrasante majorité, continuent à faire vivre l'utopie socialiste, comme l'a justement dénoncé Jean-François Revel dans La grande parade, dont je cite pour le plaisir cette phrase délicieuse : "L'intelligentsia de gauche, c'est la bonne conscience plus la subvention." Pas les politiques, qui, de l'extrême gauche à l'extrême droite, en passant par les partis de gouvernement, se sont érigés en tuteurs des Français, s'acharnant à faire prospérer l'État providence à coups de dépenses publiques et l'État nounou sur la mélodie du paternalisme. L'argument de la liberté a disparu du débat public. Pas l'administration, qui prend un malin plaisir à mettre en place le cauchemar de Tocqueville : "Un réseau de petites règles compliquées,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • desaix le mardi 31 déc 2013 à 23:14

    Ni même de l'égalité ou de la fraternité. Il semblerait urgent de définir tout cela... Hum, un droit n'est pas "une liberté".

  • M5850553 le vendredi 20 déc 2013 à 22:29

    Moi j'ai la liberté de voter blanc depuis l'après 81!!!et celle là j'y tiens,quoi que vous en pensiez!!!je m'en tappe!!.....La raison? : Le refus de cautionner les M afias de G et de D . Tjr pas compris????...çà viendra...

  • G.DESJON le vendredi 20 déc 2013 à 20:19

    En France on a la liberté de critiquer le pouvoir qui en retour a la liberté de vous coller un contrôle fiscal...

  • pichou59 le vendredi 20 déc 2013 à 19:08

    la Gauloise Liberté est bâillonnée!!!!!!!!

  • sarestal le vendredi 20 déc 2013 à 18:50

    Quand on lit le rapport sur l'intégration, on se pose obligatoirement des questions sur le moyen terme.Qui cherche à tuer l'âme de la France ?...Et par conséquent les libertés et les droits....Et dans quel but ?

  • manx750 le vendredi 20 déc 2013 à 17:55

    Quand on fait passer le droit au fonctionnaires de la défense du fisc de l'intérieur le droit de lire vos mails, d'ecouter vos conversations et de suivre vos peregrinations sur internet, quand on embastille des dames catechistes et des enfants de choeur en crachant son venin sur la droite revancharde qui conteste la République de gauche en danger sans que la LDH s'en offusque est on encore en démocratie ? Au moins Poutine gracie, lui ! Hollande Valls Taubira enfoncent leurs oposants !

  • 11246605 le vendredi 20 déc 2013 à 17:38

    "L'intelligentsia de gauche, c'est la bonne conscience plus la subvention.": excellent !!!

  • r.espic le vendredi 20 déc 2013 à 16:24

    C'est pour cela que nos 2 fils sont partis travailler en Norvège. Quant à nous, nous sommes partis définitivement le 31 mai 2013.

  • r.espic le vendredi 20 déc 2013 à 16:21

    Cela fait longtemps que la France est un pays totalitaire.

  • lenip le vendredi 20 déc 2013 à 15:48

    vous me faites rigoler avec le vote blanc pour" ceux qui ne savent pas choisir" moi je vote pour mon candidat helas il est eliminé je vais me deplacer pour voter, je fais mon devoir de citoyen contrairement a ceux qui ne se deplacent jamais, Mais entre les deux tours je ne change pas d avis et je ne vote pour aucun des candidats et qu on me dise pas que je ne sais pas choisir !!!!