EXCLUSIF. Clichy : 5 élus de la ville s'associent à des plaintes pour détournement de fonds contre Gilles Catoire

le
0
Gilles Catoire fait l'objet de plusieurs plaintes.
Gilles Catoire fait l'objet de plusieurs plaintes.

Mireille Gitton, Annabel Galinié, Serge-Azise Setterahmane, Fawzi Benabdallah, tous les quatre membres du Parti radical de gauche et adjoints du maire de Clichy Gilles Catoire, ainsi que Rachid Haddadi, conseiller municipal de la ville, s'associent aux plaintes pour détournement de fonds déposées contre l'édile. Ces plaintes ont été déposées par un habitant de Clichy, qui souhaite rester anonyme, ainsi que par un employé municipal en vertu de l'article 40 du Code de procédure pénale qui prévoit qu'un fonctionnaire qui, dans l'exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d'un délit est tenu d'en informer la justice. Un délit puni de dix ans d'emprisonnement et de 150 000 euros d'amende.Membre du Parti socialiste renouvelé (PSR), des socialistes qui se sont désolidarisés de Gilles Catoire pour créer leur propre formation politique, Zineb Bechard déclare au Point.fr qu'elle envisage de se constituer partie civile. L'élue dément les déclarations qu'aurait tenues Gilles Catoire qui aurait, explique-t-elle, assuré qu'il s'était fait inviter au Maroc par la mairie dans le cadre d'"un partenariat". Selon elle, "le maire a payé ses vacances avec l'argent de Clichois". Tête de liste du PSR, Jean-Claude Moingt écarte pour l'instant cette possibilité pour se consacrer à la campagne. "Ce n'est pas ma préoccupation première pour le moment, mais j'y songerai si je suis élu", explique-t-il. Contacté, Rémi Muzeau, élu clichois d'opposition, tente...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant