EXCLUSIF AFP - Les intégristes sont un danger selon Ghannouchi.

le
0

Les salafistes jihadistes sont un "danger" et, après l'attaque de l'ambassade américaine, les autorités doivent "serrer la vis", a déclaré à l'AFP Rached Ghannouchi, chef du parti islamiste au pouvoir en Tunisie où les manifestations ont été interdites vendredi par crainte de violences. INTERVIEW EXCLUSIVE AFP. Durée: 00:53SONORE 1 Rached Ghannouchi, chef du parti islamiste tunisien au pouvoir Ennahda : "Ces gens-là représentent un danger non seulement pour Ennahda mais aussi pour pour les libertés publiques dans le pays et pour sa sécurité. C'est pourquoi tout le monde doit les affronter avec les moyens légaux. " SONORE 2 Rached Ghannouchi, chef du parti islamiste tunisien au pouvoir Ennahda: "Nous ne sommes pas en guerre contre des idées mais nous sommes en guerre contre ceux qui ne respectent pas la loi. C'est valable pour les Islamistes ainsi que pour les laïques. La loi s'applique à tout le monde. " SONORE 3 Rached Ghanouchi, chef du parti islamiste tunisien au pouvoir Ennahda : "On espère que ces mesures seront temporaires car elles transforment l'image du c'ur de la capitale, d'autant que l'ambassade de France est au centre de cette capitale. Ce ne sont que des mesures de précaution. On espère ne plus en avoir besoin rapidement. " Divers plans et plans de coupe de Rached Ghannouchi

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant