Excédé, le conducteur du bus scolaire force des collégiens à descendre

le
7
Les adolescents ont du faire à pied les derniers kilomètres qui les séparaient de leur collège d'Albi.

Etre au volant d'un bus scolaire n'est pas toujours tâche aisée. C'est en tout cas l'avis d'un chauffeur de la compagnie Albibus. Mardi matin à Albi dans le Tarn, le conducteur a craqué. Epuisé par le chahut, l'homme a décidé de déposer tous les collégiens en plein centre-ville, à quelques kilomètres de l'établissement Jean-Jaurès où ils étudient chaque jour. De là, les jeunes passagers ont dû poursuivre à pied jusqu'au collège.

Cette méthode radicale scandalise Emmanuelle, mère d'un des collégiens concernés, âgé de 12 ans: «Je suis à la limite de porter plainte. C'est aberrant», assure-t-elle à La Dépêche . «Je paie un abonnement pour que mon fils arrive à 8 heures au collège. Il a eu 25 minutes de retard. Tous ces collégiens ont loupé l'heure de cours. Le chauffeur doit déposer les élèves à l'arrivée, point final», ajoute-t-elle. D'autant qu'«...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • csanter le mercredi 26 juin 2013 à 15:35

    Quelques kilomètres à pied leur ont donné l'occasion de réfléchir à leur comportement.Un grand merci à ce chauffeur de bus pour s'être chargé de l'éducation de ces enfants à la place de leur parents !!!!!!!!

  • bordo le mercredi 19 juin 2013 à 12:33

    Faire les imbéciles dans un bus scolaire fait partie des figures imposées. Si le chauffeur ne supporte pas "plus vite chauffeur!" qu'il fasse du transport de gorets pour l'abattoir (groouîîk plus doucement chauffeur!). Les plus ridicules sont les élus qui s'étonnent de ce que les parents parlent aux médias. Et eux que font-ils ? Et puis un élu du sud ouest qui recommande de parler "les yeux dans les yeux", c'est suspect.

  • platiniu le mercredi 19 juin 2013 à 10:09

    Il faut lui verser une prime. C'est un modèle pour des parents incapables!!!

  • viniciou le lundi 17 juin 2013 à 01:22

    bah emanuel qu'elle aille bossée avant d etre scandaliser celle la, non mais!!

  • fbordach le dimanche 16 juin 2013 à 12:41

    Il a parfaitement raison et devrait être félicité car au moins certains dans le bus se rappellerons cette leçon, vraisemblablement plus profitable que la morale laïque de notre ministre de la déséducation nationale. Ce n'est pas parce que l'on paye que l'on a le droit de se comporter comme des sauvageons. les frics ne remplacera jamais l'éducation!

  • M1531771 le mercredi 12 juin 2013 à 19:28

    Il a raison !

  • papy988 le mercredi 12 juin 2013 à 19:24

    Les enfants c'est le reflet de l'éducation que les parents donne!