Exaspération des salariés de Technicolor à Angers

le
0
Les salariés du site d'Angers , placé en liquidation judiciaire le 11 octobre, sont accablés par l'absence d'accord sur le financement du plan social.

Le dernier site industriel de Technicolor en France, à Angers, a été placé en liquidation judiciaire le 11 octobre. Mais aucun accord n'avait été trouvé jeudi soir entre le liquidateur, les syndicats de l'entreprise et l'ancienne direction du groupe sur le financement du volet social. Pourtant, l'audience prévue, le 26 octobre, au tribunal de Nanterre a été renvoyée au 16 novembre.

Assigné devant la justice par le liquidateur dans une procédure conjointe avec le comité d'entreprise, Technicolor avait sollicité et obtenu du tribunal le renvoi du procès pour des «besoins de finaliser un accord».

Mais en deux semaines, les détails n'ont pas été finalisés. Le gouvernement avait pourtant demandé à Technicolor de prendre ses responsabilités. Et Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, s'était...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant