Examen réussi pour Guitoune

le
0
Examen réussi pour Guitoune
Examen réussi pour Guitoune

Titularisé à l'aile en remplacement de Yoann Huget, Sofiane Guitoune a saisi sa chance. Le Bordelais a été l'un des rares à briller contre la Roumanie, avec sans doute à la clé, une place dans l'équipe-type de Philippe Saint-André.

En 80 minutes, son statut a sans doute changé. Cantonné au banc des remplaçants en début de Coupe du monde, Sofiane Guitoune a senti le vent tourner la semaine dernière avec la grave blessure de Yoann Huget. Titularisé mercredi soir contre la Roumanie, l’ailier de Bordeaux-Bègles a profité du large turn-over effectué par Philippe Saint-André pour se montrer. Pour sa cinquième sélection, Guitoune a marqué deux essais.

Saint-André a apprécié

A la demi-heure de jeu, au sortir d’une première période catastrophique pour les Bleus, Sofiane Guitoune a d’abord profité du premier ballon arrivé sur son aile, sur une passe de Morgan Parra, pour aplatir en coin en résistant avec brio au plaquage de Surgiu. Peu après l’heure de jeu, retour à l’aile droite pour le XV de France. Après un travail de sape de Brice Dulin, l’ailier de 26 ans résistait à deux plaquages adverses et aplatissait encore en coin. En fin de match, l’ancien joueur de l’USAP aurait même pu s’offrir un triplé après un coup de pied par-dessus bien senti. Mais le ballon lui a échappé des mains et son pied a franchi la ligne délimitant l’aire de jeu. Un gâteau sans chantilly, comme dirait le sélectionneur tricolore. « Le premier job d’un trois-quarts aile, c’est de marquer. Sofiane a inscrit un doublé. C’est positif », s’est réjouit PSA en conférence de presse après le match.

Guitoune a aussi montré les dents en défense

Philippe Saint-André a aussi pu apprécier la prestation défensive de son ailier. Si côté gauche, Noa Nakaitaci a été très discret, Guitoune a aussi brillé quand les Roumains avaient la possession du ballon (trop souvent ce mercredi soir...), à l’image de ce retour salvateur pour emmener Fercu en touche, alors que l’arrière roumain filait dans l’en-but tricolore. En seconde période, le Bordelais s’est illustré par un gros tampon devant les 22 adverses. Une prestation complète et réussie pour celui qui n’avait jusque-là jamais brillé avec le XV de France. Sa prestation insipide de Twickenham, en préparation, est oubliée et, sauf retournement de situation lors du prochain match contre le Canada, l’aile droite devrait désormais être incarnée par le visage de Sofiane Guitoune.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant