Exagon Motors Furtive-eGT, un coupé électrisant

le
0
Une petite marque française est née avec l'ambition de produire un coupé hautes performances à propulsion électrique. Un projet aussi séduisant qu'audacieux.

Créer une marque française de voitures de sport constitue un vrai défi. Et, choisir l'électricité comme mode de propulsion en est un autre. L'idée est née il y a tout juste un an quand un amateur de voitures de sport confiât à Luc Marchetti, fondateur d'Exagon Engineering, société spécialisée dans la construction et l'exploitation de voitures de courses, son scepticisme quant à la crédibilité d'une GT électrique, en termes de performances et d'autonomie. L'homme sait que ses partenaires, Siemens pour les moteurs électriques et Saft pour les batteries, sont en mesure de l'aider à relever ce challenge. Exagon Engineering peut en outre se prévaloir d'une expérience unique. Elle a développé les bolides électriques qui, depuis deux hivers, glissent sans bruit sur la glace du Trophée Andros. Elle a ainsi acquis une maîtrise de cette technologie en conditions extrêmes (froid, humidité).


Marchetti décide donc de fonder une nouvelle société, Exagon Moto

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant