Évra, Prince des Ulis

le
0
Évra, Prince des Ulis
Évra, Prince des Ulis

Deux jours après avoir ajouté un vingtième trophée à son palmarès, Patrice Évra a effectué lundi 23 mai un passage remarqué dans sa ville, les Ulis, avant d'entamer la préparation de l'Euro. Une journée en forme d'hommage où le latéral des Bleus a partagé l'affiche avec Anthony Martial, joué les coaches et s'est surtout ressourcé. Récit.

C'est son heure. Son moment. Pourtant, derrière ce large sourire affiché, il a le regard mâtiné de fierté et d'une gêne presque coupable. Les quelques dernières lueurs viennent de s'éclipser sous un épais ciel gris quand Patrice Évra s'avance devant un public conquis et acquis à sa cause. Il est près de 19h30 aux Ulis ce lundi 23 mai, quand l'unique tribune du Stade Jean-Marc Salinier vibre peut-être comme jamais. La maire des lieux, Françoise Marhuenda, présente sur place, n'en revient pas : "C'est du délire !" Pendant que des "Merci Évra" et "Allez les Ulis" sont entonnés en chœur par plus de mille jeunes spectateurs venus spécialement faire le déplacement, Gaye Niakaté, nouveau maillot extérieur des Bleus arboré sur le dos et floqué au nom du latéral tricolore, pousse son ami d'enfance à lever les bras.


Pour profiter d'un instant aussi précieux que rare. Pour savourer, aussi, ce retour aux sources. Avant, plus tard, de mettre quelques mots sur ce moment singulier vécu : "Quand je vois tous ces gens présents aujourd'hui, avec vraiment beaucoup d'énergie positive... Dans les moments difficiles de ma préparation, je penserai à tous ces gens et je suis sûr que je ne vais pas les décevoir. Sans cette ville, je n'aurais pas été l'homme que je suis aujourd'hui. Je vous remercie du fond du cœur, je suis très ému aujourd'hui". Et il était loin d'être le seul. Retour sur un événement pas comme les autres où l'international français (71 sélections) a pris des forces à quelques semaines d'un Euro attendu par tout un pays.

Coup de pression, Gradur et chorégraphies


Avant de mettre un pied à terre dans l'enceinte modeste du stade Jean-Marc Salinier, nul ne pouvait passer à côté de la promotion pour cette manifestation baptisée "Patrice Évra des Ulis vers l'Euro 2016". Outre les messages sur les panneaux d'affichage de la mairie, de nombreuses…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant