Evra a incité Martial à rejoindre les Red Devils

le
0
Evra a incité Martial à rejoindre les Red Devils
Evra a incité Martial à rejoindre les Red Devils

Nouvel homme fort de Manchester United, Anthony Martial a reconnu que son aîné Patrice Evra l'a encouragé à rejoindre les Red Devils l'été dernier.

Anthony Martial est l'un des rares paris gagnant de Manchester United cette saison. Arrivé en provenance de l'AS Monaco l'été dernier, l'attaquant français a été très encourageant lors de la première partie de saison avec six buts et trois passes décisives en vingt apparitions en championnat. Le numéro 9 des Red Devils fait ainsi presque oublier son transfert record de 80 millions d'euros (bonus compris). A seulement 20 ans, l'international français n'a pas eu peur de se jeter à l'eau. Il a d’ailleurs imité Patrice Evra (34 ans), cadre de l'équipe de France, en suivant le même itinéraire Monaco-Manchester. Son aîné avait quitté le Rocher en 2006 alors qu'il était âgé de 25 ans. L'ancien capitaine des Bleus l'a même encouragé à prendre sa décision.

« Patrice Evra m'a dit que c'était un club de champions, un club qui veut gagner par-dessus tout, révèle l’attaquant passé par le centre de formation de l'Olympique Lyonnais à Inside United Magazine. Depuis que je suis arrivé ici, je le ressens aussi. Il vit dans la même ville que moi en France et il a toujours eu des choses positives à dire sur le club. Il m'a dit qu'il avait passé ses meilleures années en tant que joueur ici. Il est toujours très attaché au club. » Son choix n'a pas été difficile à faire malgré les critiques et le prix exorbitant de la transaction. Bien au contraire. « Quand mon agent m'a dit que Manchester United voulait me faire signer, c'était un moment exceptionnel. Je n'ai pas hésité une seule seconde. Maintenant que je suis vraiment ici, je peux apprécier d’être dans l'un des plus grands, si ce n'est le plus grand club au monde. Je veux simplement faire de bonnes choses ici et rendre les supporters fiers. »

Grand admirateur des Brésiliens Ronaldo et Ronaldinho, le Tricolore se dit aujourd’hui très épanoui dans le nord de l’Angleterre, dans une ville qui respire le football. « Je n'avais pas autant de pression à Monaco parce qu'il n'y avait pas beaucoup de fans qui venaient voir les matchs, s’amuse Anthony Martial. Mais ici le stade est toujours plein et c'est fantastique. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant