"Évoquer l'homosexualité des cadres du FN a un intérêt politique"

le
0
Le Front national a fait interdire à la vente le livre d'Octave Nitkowski, sur l'emprise du Front national sur le bassin minier.
Le Front national a fait interdire à la vente le livre d'Octave Nitkowski, sur l'emprise du Front national sur le bassin minier.

Octave Nitkowski, 17 ans, est un "fils du bassin minier", affirme-t-il. Brillant élève héninois, fin analyste politique, le jeune homme poursuit sa scolarité, depuis cette année, à Sciences Po Paris et à la Sorbonne, où il étudie l'histoire. En 2012, Octave s'illustre en racontant sur son blog, Front contre Front, les législatives d'Hénin-Beaumont et le duel Le Pen/Mélenchon. Remarqué par le journal "Libération", le lycéen ouvre ensuite le blog À l'ombre des terrils, dans lequel il part à la rencontre des habitants en période post-électorale. Son livre "Le Front national des villes et le Front national des champs" devait sortir en librairie jeudi dernier. Mais le FN a obtenu par référé devant le tribunal de grande instance de Paris l'interdiction de sa publication. Quelle en est la raison ? Entretien avec un jeune trouble-fête.

Le Point.fr : De quoi parle votre livre ? De la mainmise du FN sur le bassin minier ?

Octave Nitkowski : Oui, en partie. Le bassin minier, et en particulier Hénin-Beaumont, est un laboratoire politique pour le Front national. Steeve Briois [candidat pour les élections de 2014, NDLR] est devenu le théoricien des municipales. Il a fait d'Hénin-Beaumont une véritable machine de guerre, indispensable pour comprendre l'électorat du Front national. Il y a d'un côté Hénin, ville plutôt urbaine, en proie au chômage et à la désindustrialisation. Et de l'autre Beaumont, un village plus rural,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant