Evolution du prix du pétrole au cours du premier t

le
0

Selon les carrières et la vie des salariés, les pensions de retraite de base versées peuvent se révéler peu élevées. La surcote, le rachat de trimestre et l'épargne aident à améliorer sa pension.

Le choix de la surcote
La surcote est un système permettant à un salarié de poursuivre son activité professionnelle, après avoir atteint l'âge légal de la retraite. Les mois de travail sont payés et le salarié peut en outre bénéficier d'une majoration de sa pension de Rretraite. Le gain se calcule selon le nombre de trimestres supplémentaires : il sera de l'ordre de 0,75 % du 1er au 4e trimestre de surcote. Le taux passe à 1 % au-delà du 4e trimestre de surcote. Enfin, il est de 1,25 % par trimestre travaillé après le 65e anniversaire de l'assuré. Pour prétendre à la surcote, l'assuré doit néanmoins totaliser un nombre de trimestres suffisant pour prétendre à une retraite à taux plein.

Le rachat de trimestres
Le rachat de trimestres est un avantage accordé aux fonctionnaires et agents contractuels. Ces derniers sont en droit de demander la validation de leurs années d'étude, dans le calcul de leurs cotisations pour la retraite. Les périodes d'étude doivent avoir donné lieu à un diplôme, dans un établissement d'enseignement supérieur. Le versement des cotisations peut se faire en une fois, en trois ans, cinq ou sept ans selon le nombre de trimestres.

épargner

Pour compenser une pension de retraite faible, il est judicieux d'anticiper et d'épargner. Par le biais d'une assurance vie ou un Plan d'épargne retraite populaire. Le titulaire pourra bénéficier d'un capital ou d'une rente.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant