Évolution de l'assurance auto à la voiture autonome

le
0

Le développement de la voiture autonome entraîne d’importantes modifications en matière d’assurance auto. Alors que les experts prédisent une chute de 90% du nombre d’accidents de voiture, les offres des compagnies d’assurance vont évoluer dans les années à venir.

La voiture autonome va-t-elle changer les normes de sécurité ?
La voiture autonome va-t-elle changer les normes de sécurité ?

De moins en moins d'accidents à assurer

Les véhicules autonomes vont prendre de plus en plus de place sur les routes. Selon les experts du cabinet Oliver Wyman, 30% des voitures produites dans le monde en 2035 seront des voitures autonomes. Les évolutions apportées par ces véhicules sans conducteurs en matière d'assurance sont énormes : les mêmes spécialistes les évaluent à 200 milliards de dollars.
Les principaux acteurs réfléchissent donc déjà aux prochains dispositifs d’assurance à proposer à leurs clients en prenant en compte :
  • plus de sécurité, avec 10 fois moins d'accidents à assurer grâce aux véhicules sans chauffeurs ;
  • des responsabilités partagées à redéfinir, entre celle de l'acheteur du véhicule, celle du conducteur, du constructeur ou même du concepteur du logiciel de conduite autonome ;
  • des offres de mobilité multi-formes (auto-partage, locations) ;
  • l'exploitation du « big data », quel usage des données sur les conducteurs, leurs véhicules et leur façon de conduire ?

Le rôle de l'assurance auto en pleine évolution

À moyen terme, les assureurs auto actuels vont devoir repenser leur offre de couvertures et de tarifs. Pour eux, il est essentiel de pouvoir anticiper les évolutions technologiques des véhicules, les changements d'usages qu'ils entraînent et les modifications des réglementations.
Des partenariats directs entre compagnies d'assurance et constructeurs de voitures autonomes sont donc à prévoir dans les prochaines années. Ils permettront de proposer aux conducteurs des solutions d'assurance auto adaptées aux nouveaux besoins émergents.
Avec la fin des contrats d'assurance auto traditionnels, les acteurs historiques du marché pourraient être remplacés par les géants du web. Alors que les enjeux à venir donnent de plus en plus de poids à la technologie et à la maîtrise des données informatiques, Google, Apple ou Uber pourraient un jour vous proposer votre prochain contrat d'assurance automobile.

Trucs & Astuces

Au-delà des aspects technologiques et réglementaires, la voiture sans chauffeur pose également de nouvelles questions éthiques à prendre en compte en matière d'assurance. Comment gérer les cas d'urgence, par exemple celui d’un véhicule autonome qui choisirait délibérément de causer un dommage à ses occupants plutôt qu'à des tiers sur le bord de la route ? Toutes les notions de responsabilité existantes dans les contrats d'assurance actuels devront être revues.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant