«Éviter la somalisation de la Syrie»

le
0
INTERVIEW - Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, appelle les Occidentaux à soutenir une transition politique à Damas.

Tête pensante du dossier syrien à Moscou, Mikhaïl Bogdanov était ce week-end à Paris, où il a rencontré des opposants syriens et des diplomates français.

LE FIGARO. - Comment sortir de l'impasse en Syrie?

Mikhaïl BOGDANOV. - Compte tenu des divisions de l'opposition et des armes qui parviennent aux rebelles, le risque d'une somalisation de la Syrie existe, si jamais le régime tombait brutalement demain. Il faut tout faire pour éviter ­cette désagrégation d'un État centralisé, et son éclatement entre communautés, qui se retrancheraient dans leurs bastions pour se défendre. C'est pourquoi nous proposons à nos partenaires occidentaux l'organisation d'une «conférence de Taëf» entre tous les acteurs du conflit, du type de celle qui a permis la fin de la guerre civile libanaise en 1990. Cette conférence devrait réunir des représentants de l'opposition et du ré­gime, mais aussi des communautés chrétienne, alaouite, druze. Elle devra garantir une sortie de crise

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant