Everton, le champion oublié de la Grande Guerre

le
0
Everton, le champion oublié de la Grande Guerre
Everton, le champion oublié de la Grande Guerre

C'est une histoire enfouie dans les abîmes de l'un des conflits les plus meurtriers de l'histoire. En juillet 1914, quand la Première Guerre mondiale éclate, le championnat anglais est toutefois maintenu malgré de vives critiques. Une saison loin d'être ordinaire qui verra Everton finir champion et offrir un peu de lumière en des temps bien sombres.

Parmi toutes les histoires qui ont écrit et façonné l'Angleterre du football, celle-ci tient une place singulière. Pourtant, à la fois sombre, lugubre et fascinante, elle demeure encore aujourd'hui largement méconnue du grand public. Il faut remonter le temps pour s'inviter à une époque où l'Europe fait couler le sang comme jamais auparavant. La Première Guerre mondiale a éclaté le 28 juillet 1914, provoquant sur son passage l'effroi, une myriade de victimes, ainsi que des blessures morales et physiques difficilement recouvrables. L'Empire britannique, lui, ne prend les armes que le 4 août, après avoir officiellement déclaré la guerre à l'Allemagne. Au cours d'une première année de conflit déjà tragiquement meurtrière, il restera des hommes toujours debout. Pas sur les champs de bataille ou dans les tranchées, non. Mais sur d'autres terrains, là où les balles des fusils laissaient un temps place au ballon rond.


De cette saison 1914-1915 qui ne ressemble à aucune autre, c'est Everton qui sortira vainqueur avant que le championnat anglais ne s'arrête jusqu'en 1920. "Ce titre n'a pas été célébré, mais le club a octroyé des primes aux joueurs, expliquait l'été dernier à L'Équipe l'historien du club George Orr, qui a par ailleurs publié un livre, Over the top, retraçant cette épopée. Il n'est considéré ni comme une honte, ni comme une ombre, pas plus qu'il n'est pris en haute estime. Il est juste accepté comme l'un de nos neuf titres." C'est peut-être parce que les vestiges du chaos n'existent plus qu'il faut les raconter. Pour éviter l'oubli.

Statut à part et distraction vilipendée


À l'aube de ce nouvel exercice à venir, les débats foisonnent quant à la tenue ou non du championnat. Si d'aucuns appellent publiquement à l'annulation dans la foulée de la déclaration de guerre et de la Bataille de Mons qui s'engage le 23 août 1914 avec plus de 80 000 hommes composant la British Expeditionary Force, la vingt-septième saison de Football League First Division est maintenue début septembre. Mais les débuts s'apparentent à un long chemin escarpé pour les clubs présents dans…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant