Everton et Liverpool se neutralisent.

le
0
Everton et Liverpool se neutralisent.
Everton et Liverpool se neutralisent.

Pas de vainqueur dans ce derby de la Mersey annoncé comme bouillant. Si les deux équipes se sont procurées de nettes occasions, les Reds, qui ont frappé le montant grâce au surprenant Jordon Ibe, peuvent avoir des regrets. Tout comme leur capitaine, qui faisait ses adieux à son derby favori.

Il rêvait d'une sortie idéale, d'un dernier but victorieux dans le derby de la Mersey. Car si l'aventure de Steven Gerrard avec Liverpool n'est pas tout a fait terminée, ce dernier derby disputé dans l'antre de l'ennemi était à ne pas en douter une date cochée d'une croix, rouge forcément, dans son calendrier. Mais Roberto Martinez, logiquement, a voulu contrarier ses plans en lui collant un chien de garde bosnien, en la personne de Muhammed Besic, dans les pattes durant toute la rencontre. Pourtant, Gerrard n'est pas passé loin d'écrire une nouvelle fois sa légende en lettres dorées. On joue la 53ème minute lorsqu'à la suite d'un corner des Reds repoussé par la défense, le numéro 8 s'élève parfaitement dans les airs pour effectuer un ciseau acrobatique parfait, finalement détourné en corner par la tête de Naismith. On ne peut pas toujours avoir une sortie parfaite, même lorsqu'on s'appelle Steven Gerrard.
Ibe, la belle éclaircie
Romelu Lukaku donne le coup d'envoi dans un stade de Goodison Park survolté. Sur la première incursion des Reds dans la moitié de terrain d'Everton, Sterling combine avec Moreno, qui lui remet, mais la frappe du numéro 31 est bien contrée par la défense des locaux. Les hommes de Roberto Martinez tentent de presser haut, et Mamadou Sakho se fait une frayeur en perdant la balle, mais Mirallas est bien arrêté par l'arbitre pour un hors-jeu. Lancé en profondeur par Coutinho, le jeune international anglais devance la sortie de Robles, met un petit pont à Coleman mais sa tentative n'est pas cadrée. Les Reds poussent et pour sa première tentative, Gerrard voit son coup franc, parfaitement tiré, sorti sous sa barre par Robles. Les Toffees réagissent, notamment après la sortie de Lucas Leiva sur blessure et gênent considérablement la relance des trois défenseurs centraux de Liverpool. Sur un centre de Coleman, Naismith, seul au deuxième poteau, manque sa tête de peu. Titulaire surprise sur l'aile droite des Reds, Jordon Ibe montre toutes ses qualités de percussion avant de balancer une lourde frappe sur le montant droit du portier espagnol des Toffees, pour la plus nette occasion de la première période. Barry répond en lançant parfaitement Lukaku en profondeur mais Skrtel est vigilant. Coutinho, seul au 25 mètres, tente lui aussi sa chance de loin, sans plus de succès. Les duels se font plus engagés, et Besic n'y va pas de main morte sur Coutinho, qui se relève...


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant