Everton et Liverpool s'annulent sous les coups

le
0
Everton et Liverpool s'annulent sous les coups
Everton et Liverpool s'annulent sous les coups

Dans un match plus engagé qu'enlevé, Everton et Liverpool se séparent sur un match nul finalement logique (1-1). Même si le résultat n'arrange personne.

Everton FC - Liverpool FC

Buts : Lukaku (45e) pour Everton ; Ings (40e) pour Liverpool

Dans un week-end de football placé sous le signe de l'affiche, le derby de la Mersey fait bonne figure malgré la position des deux équipes au classement. Bien placés dans le ventre mou de la Premier League, Reds comme Toffees restent sur une série d'invincibilité rassurante à défaut d'être flamboyante. Pourtant, pas question de se neutraliser pour les statistiques : un derby se gagne plus qu'il ne se joue. Et c'est dans un Goodison Park échaudé par le duel qu'Everton et Pool' se sont livrés un match tour à tour débridé, tendu et haché. Pour quoi ? Pour un nul engagé mais finalement décevant. Et un cinquième 1-1 en six rencontres pour Liverpool

Coups pour coups


Désireux d'asseoir sa base arrière, Brendan Rodgers concocte un 5-3-2, avec un axe Škrtel-Sakho-Can, pour harceler le molosse Lukaku. Et en début de rencontre, force est de constater que les plans du coach des Reds fonctionnent à merveille. Incapables de ressortir un ballon proprement, les Toffees prennent l'eau. Coutinho et Ings d'attaque, la défense des locaux souffre et laisse s'infiltrer dangereusement les maillots rouges dans sa surface. Une sortie limite d'Howard et deux énormes retours de Jagielka permettent toutefois à Everton de s'en sortir sans frais, mais le ton est donné : Liverpool est dans son match et ne compte pas le céder au voisin. Dès lors, la peur gagne les tribunes. Plus silencieuses, les travées assistent, impuissantes, à une succession d'offensives dont Coutinho est souvent l'architecte. Mais à Everton, Lukaku reste un poids d'appui efficace, et permet aux siens de remonter peu à peu le bloc. Sur un coup franc bien frappé, Naismith est même à un cheveu blond de trouver les filets de Mignolet. Le Belge, les gants bien accrochés cet après-midi, repousse juste avant de se détendre sur un tir croisé de McCarthy. Coup pour coup, tir pour tir, le match semble enfin avoir pris sa vitesse de croisière, et répond même aux attentes lorsque Can et Barkley décident de s'embrouiller pour y ajouter un peu de piquant. Les lads sont de sortie, ne reste plus qu'à faire bouger le tableau.

La hache de sortie


Et…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant