Everton cartonne, Chelsea dégringole

le
0
Everton cartonne, Chelsea dégringole
Everton cartonne, Chelsea dégringole

Le fait marquant de cette 11e journée de Premier League, c'est bien sûr la énième défaite des Blues de Mourinho, qui n'a plus "rien à dire" à ses joueurs. Mais le spectacle était également ailleurs sur les gazons de la perfide Albion.

L'équipe de la journée : Everton

Si Everton ne réussit pas un début de saison flamboyant, et pointe seulement à la 9e place du classement, les hommes de Roberto Martínez ne renient jamais leurs principes de jeu offensifs et offrent un joli spectacle aux fidèles de Goodison Park. Ce dimanche, cela a tourné au feu d'artifice pour les Toffees, qui ont infligé une correction à Sunderland (6-2), grâce notamment à un trio infernal : Lukaku (1 but, 2 passes décisives), Koné (triplé et une passe dé), Deulofeu (1 but et 1 passe décisive). Les Black Cats ont été mangés par les caramels mous de Liverpool, qui vont chercher à confirmer leur embellie la semaine prochaine à West Ham.

Le joueur de la journée : Coutinho

Les nostalgiques du Brésil samba et du jogo bonito le savent : sur un terrain de football, Coutinho est un rare vestige de l'âge d'or auriverde, et ravira les rétines des esthètes autant qu'il fera trembler ses adversaires. Le jeune Brésilien avait pourtant eu du mal à reproduire des performances similaires à celle de la saison dernière depuis la reprise, si bien que son talent avait été questionné. L'ancien de l'Inter a mis tout le monde d'accord samedi à Stamford Bridge. Toucher de balle soyeux, crochets, changements de rythme, il a surtout marqué deux fois dans le plus pur style Coutinho : crochet dévastateur dans le contre-pied du défenseur, et frappe à l'entrée de la surface. Avec un doublé qui donne la victoire à Liverpool (1-3), l'horizon s'éclaircit pour Jürgen Klopp. Coutinho, ça régale.

Le but de la journée : Steven Davis

Les top buts sont invariablement trustés par les frappes de loin, percées solitaires ou bicyclettes. Mais les actions collectives de qualité sont bien souvent oubliées, alors qu'elles mériteraient tout autant d'égard. C'est le cas de la première réalisation de Southampton face à Bournemouth : au milieu de terrain, Jordy Clasie brise les lignes d'une passe inspirée pour Graziano Pellè, qui dévie de l'extérieur pour Ryan Bertrand, lancé sur le côté gauche. L'arrière latéral adresse alors un centre au cordeau pour Steven Davis, qui conclut d'une…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant