Evasion fiscale : plus de 80 pays s'engagent contre le secret bancaire

le
0
Evasion fiscale : plus de 80 pays s'engagent contre le secret bancaire
Evasion fiscale : plus de 80 pays s'engagent contre le secret bancaire

Le combat contre le secret bancaire continue. Plus de quatre-vingt pays, dont la Suisse, le Liechtenstein mais aussi les Iles Caïmans, se sont engagés mercredi à Berlin à mettre en place un échange automatique d'informations financières d'ici 2017-2018. Cet accord été conclu au terme du Forum mondial sur la transparence et l'échange d'informations, qui a accueilli une centaine de délégations mardi et mercredi.

«Plus il y a de pays qui s'engagent, plus il sera difficile pour les autres d'attirer des investissements», a expliqué Pascal Saint-Amans, patron de la lutte contre les paradis fiscaux de l'Organisation de coopération et de développement économique. L'OCDE a été cheville ouvrière de ces avancées contre la fraude fiscale. Quelque 5 800 milliards d'euros seraient dissimulés dans les paradis fiscaux, soit un manque à gagner de 130 milliards par an pour les administrations fiscales du monde entier... 

«Plus de transparence et plus de règles équitables dans le domaine fiscal», s'est félicité le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble, hôte de la conférence. Son homologue français Michel Sapin a salué «un moment important» dans la lutte contre l'évasion fiscale. «Il est insupportable pour nos contribuables, que nous avons mis à contribution (lors de la crise financière, Ndlr), d'avoir le sentiment que certains peuvent échapper à l'impôt», a-t-il ajouté. «C'est un début», a-t-il néanmoins ajouté, selon un tweet du ministère allemand des Finances. Les deux ministres ont estimé qu'il fallait désormais lutter «contre l'optimisation fiscale des entreprises» multinationales, sujet d'une prochaine conférence à Brisbane (Australie).

"C'est un debut", M. #Sapin à l'occasion de la signature de l'accord multilat. pour l?échange automatique #TaxConf14 pic.twitter.com/3F8hAvJURB-- BMF (@BMF_Bund) 29 Octobre 2014

Echange d'informations dès 2017 au ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant