Évasion fiscale : Bruxelles négocie avec la Suisse

le
0
Le commissaire Algirdas Semeta s'est rendu à Berne pour discuter de l'échange automatique d'informations.

L'offensive lancée par l'Union européenne contre l'évasion fiscale rentre dans une phase active. Le commissaire européen Algirdas Semeta, en charge de la Fiscalité, s'est rendu ce lundi à Berne pour entamer des pourparlers avec les autorités suisses sur la directive épargne.

L'objectif final étant de passer à l'échange automatique d'information. «L'ère du secret bancaire au niveau mondial est révolue. La Suisse gagnerait beaucoup à signer un ­large accord d'échange d'informations avec l'UE. Ce serait un signal fort», a déclaré le commissaire à l'issue de sa rencontre avec la ministre des Finances Eveline Widmer-Schlumpf.

La Confédération bénéficie, tout comme Andorre, le Liechtenstein, Monaco et San Marin, d'un régime particulier - signé en 2005 - qui prévoit en échange du maintien de l'anonymat des comptes un prélèvement à la source sur les re...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant