Évasion de 1.200 prisonniers au Yémen dont des djihadistes

le , mis à jour à 23:42
0

SANAA, 30 juin (Reuters) - Quelque 1.200 prisonniers, dont des détenus soupçonnés d'appartenir à Al Qaïda, se sont évadés d'une prison dans le centre du Yémen à la faveur d'une attaque contre le bâtiment mardi. "Des groupes de partisans d'Al Qaïda ont attaqué aujourd'hui la prison centrale dans la ville de Taiz et plus de 1.200 dangereux détenus se sont enfuis", rapporte l'agence de presse Saba citant un responsable des services de sécurité. Un autre responsable a précisé à Reuters que plusieurs des évadés "sont soupçonnés d'appartenir à Al Qaïda". La ville de Taiz a été investie au mois de mars par les milices chiites houthies lors de leur offensive en direction du sud du Yémen. Elle reste le théâtre d'affrontements entre des soldats fidèles à l'ancien président Ali Abdallah Saleh et des groupes soutenant le gouvernement en exil. "De violents combats ont eu lieu près de la prison centrale et des comités populaires sont intervenus et ont pris le contrôle du quartier mais les forces de Saleh avaient réussi à ouvrir les portes" de la prison, a raconté un responsable. (Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant