Évaluez vos travaux de toiture en quelques clics, par satellite

le
1

Des start-up installées américaines proposent aux particuliers un devis express de rénovation de toitures en s’appuyant sur les images par satellite de leur toit via Google. Elles évoquent une marge d’erreur de 5%...

En attendant que les travaux de ramonage ne fassent leur révolution, c’est déjà le tour des réparations de toiture d’évoluer vers une approche plus high-tech. Comme l’a repéré le site britannique NewScientist.com, deux sociétés proposent déjà aux particuliers de se faire eux-mêmes une idée des prix avant de contacter les professionnels, évitant au passage un intermédiaire. Roofr qui est basé à Toronto (Canada) ou Viirt opérant depuis Portland (Oregon) ont opté pour des approches similaires.

S’appuyant sur la photo par satellite de votre toit disponible sur Google Earth, ces sociétés développent des algorithmes qui doivent permettre en quelques clics et après avoir fourni un minimum d’informations sur sa toiture de disposer d’un pré-devis, le plus précis possible. Il suffit de dessiner le contour de son toit via une appli et de préciser si le toit est quasiment plat, moyennement pentu ou franchement pentu. Il en ressort immédiatement un devis que l’internaute peut soumettre à un des artisans associé au service.

Large fourchette de prix ou calcul pointu?

À en croire le PDG de Roofr, cité par NewScientist: «Si le propriétaire dessine parfaitement son toit, le prix qui en ressort correspond généralement à5% près au devis définitif du professionnel.» Le service Internet se rémunère ensuite en prélevant sa commission sur un contrat décroché. Séduisante, cette solution n’en apparaît pas moins un peu simpliste: difficile d’avoir un tracé précis de son toit s’il est masqué par des arbres... Et que faire de toutes les découpes complexes et autres lucarnes ou chien-assis? L’intérêt de la manœuvre tient sans doute plus à se donner une base de fourchette de prix plutôt qu’un calcul très pointu. D’ailleurs les réparateurs de toits ne sont pas les seuls à s’intéresser aux données que l’on peut tirer de Google Earth: des sociétés d’entretien de jardin proposent des outils comparables pour évaluer votre surface de jardin, gazon, etc. et donc en déduire un tarif d’entretien.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sidelcr1 il y a 9 mois

    Nul , juste bon pour les bobos .