Evacuation imminente de rebelles islamistes de Damas - TV

le
0
    BEYROUTH, 25 décembre (Reuters) - Des autocars sont arrivés 
vendredi dans la banlieue sud de Damas pour y évacuer quelque 
2.000 rebelles islamistes et membres de leurs familles, dans le 
cadre d'un accord conclu avec le gouvernement syrien, rapporte 
la chaîne télévisée du Hezbollah libanais, Al Manar. 
    Dix-huit bus sont arrivés dans le secteur d'Al Kadm pour 
prendre en charge environ 500 rebelles, dont des combattants du 
groupe Etat islamique (EI), et 1.500 membres de leurs familles 
venant camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk et du quartier 
voisin de Hadjar al Assouad, précise la chaîne. 
    L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a indiqué 
jeudi que des centaines de familles de membres de l'EI vivant à 
Yarmouk allaient être prochainement transportées vers Rakka ou 
d'autres régions syriennes contrôlées par le groupe djihadiste. 
  
    A New York, un porte-parole des Nations unies a précisé que 
l'Onu est un "observateur" de cet accord conclu entre les 
rebelles et le gouvernement. Al Manar ne précise pas si les 
autocars ont été fournis par les Nations unies ou par l'armée 
syrienne. 
    Un accord similaire a permis l'évacuation des insurgés du 
dernier quartier qu'ils contrôlaient dans la ville de Homs, dans 
le centre du pays, il y a deux semaines.   
     
 
 (Suleiman Al-Khalidi; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant