Evacuation de l'église Sainte-Rita : cette «fachosphère» qui veut manipuler l'opinion

le , mis à jour à 10:25
8
Evacuation de l'église Sainte-Rita : cette «fachosphère» qui veut manipuler l'opinion
Evacuation de l'église Sainte-Rita : cette «fachosphère» qui veut manipuler l'opinion

C'est la magie des réseaux sociaux : quelques tweets suffisent pour qu'une simple querelle de clocher devienne un événement de portée... nationale. La « fachosphère », cette nébuleuse d'extrême droite de plus en plus active sur Internet, a parfaitement intégré cette nouvelle réalité. Et sait, comme personne, transformer un simple fait divers en phénomène médiatique.

 

L'évacuation mercredi dernier de l'église Sainte-Rita, dans le XVe arrondissement de Paris, constitue un modèle du genre. A l'origine, il ne s'agit que d'un banal conflit de quartier : l'édifice néogothique doit être détruit pour laisser la place à des logements (certains sociaux) et à des parkings pour les résidants. Le propriétaire du lieu, l'association belge des Chapelles catholiques et apostoliques, doit au préalable faire évacuer le bâtiment, occupé par une poignée d'irréductibles catholiques traditionalistes, afin de finaliser la vente avec un promoteur immobilier. L'évacuation — validée par ordonnance du TGI en janvier 2016 — est donc programmée pour le 3 août. Un cas de figure on ne peut plus classique.

 

C'est sans compter sur la fachosphère. La veille, les premiers messages d'alerte fleurissent sur Twitter. Concocté par l'association Sainte-Rita, l'un d'eux est un « appel à tous les Franciliens. L'église Sainte-Rita est menacée de destruction. Des impies (sic) veulent la vider et la raser pour y construire un parking ». Les royalistes de l'Action française, le sulfureux Alexandre Gabriac, un ancien membre du FN viré du Front en 2011 pour une photo où il fait un salut nazi, ou encore les sites Ripostelaïque et Fdesouche figurent parmi les premiers à relayer le message. Des anonymes très actifs sur le Web embrayent. Le lendemain matin, le sujet devient l'un des plus commentés sur Twitter.

 

Les photos de l'évacuation musclée par les CRS inondent la Toile. Et, une semaine après l'attentat de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • calippe3 il y a 4 mois

    manipuler l'opinion mais c'est aussi à longueur de jour à la télé et la radio par médias et journalistes sondages etc etc

  • M7097610 il y a 4 mois

    100 % d'accord odnaz

  • delapor4 il y a 4 mois

    Bien vu odnaz !

  • M1903733 il y a 4 mois

    rodde12 les fachos de droite n'ont pas cassé grand chose dans les rues eux.

  • jfvl il y a 4 mois

    Hé oui ! Ce n'est plus une exclusivité de la gauche "bien pensante" et autres écolos bobos.

  • odnaz il y a 4 mois

    Si l'on veut rester objectif, il faut quand même reconnaître qu'une "gauchosphère" de médias nationaux bien connus (France Inter, AFP, les quotidiens, la télé publique, ....) agit à découvert et en toute impunité depuis 35 ans. Et ceux-là mêmes s'offusquent de voir naître une timide "fachosphère". C'est un régal de cynisme !

  • rodde12 il y a 4 mois

    En effet . Ces temps ci on avait surtout l'habitude de voir des fachos de gauche. mais il y en a aussi de droite.

  • janaliz il y a 4 mois

    Ne jamais oublier que le fachisme est autant de droite que de gauche...