Eva Joly s'estime freinée par de lourds handicaps

le
0
ÉVA JOLY ATTRIBUE SA STAGNATION DANS LES SONDAGES À DE LOURS HANDICAPS
ÉVA JOLY ATTRIBUE SA STAGNATION DANS LES SONDAGES À DE LOURS HANDICAPS

PARIS (Reuters) - La candidate écologiste Eva Joly, créditée de 2 à 3% d'intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle en France, attribue sa stagnation dans les sondages à des "handicaps" qu'elle qualifie de "lourds".

"J'ai des handicaps qui sont lourds : je suis une femme, je suis d'origine étrangère. Surtout, je ne suis pas issue de l'élite française (...) Je veux bien l'admettre, je suis très différente, mais je pense aussi qu'il y a un refus de la personne qui ne vient pas du moule", dit-elle dans une interview au quotidien Libération.

"Je ne pense pas que les gens ne veulent pas des idées écologistes, mais peut-être ne veulent-ils pas de la combinaison des idées écologistes avec Eva Joly", ajoute-t-elle.

Le numéro deux d'Europe Ecologie-Les Verts estime de son côté que les thèmes chers à son parti ne permettent pas de se démarquer dans une campagne qu'il juge "démagogique" et "simpliste".

"C'est une campagne très difficile, nous avons la particularité (...) de ne pas aimer cette élection présidentielle au suffrage direct", a déclaré Jean-Vincent Placé au micro d'Europe 1.

"On pourrait croire que c'est très démocratique, en réalité on voit que c'est la politique spectacle, la personnalisation, les propositions démagos simplistes, alors nous, évidemment on est ennuyeux, on raconte la planète, on raconte les générations futures", a-t-il ajouté, indiquant ne pas avoir pour autant l'intention de changer de stratégie.

Eva Joly sera en meeting mercredi soir à Talence, dans la banlieue de Bordeaux.

Chine Labbé, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant