Eva Joly prône la fin de l'arme nucléaire

le
0
La candidate écolo rappelle «l'importance» de voter écolo afin de «peser» face au PS.

Eva Joly, la candidate d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) à l'Élysée, fera-t-elle mieux que le score de 1,57% de Dominique Voynet en 2007? Désormais créditée autour de 2% d'intentions de vote dans les sondages, la question est posée. Samedi, dans Libération, Daniel Cohn-Bendit a, à sa façon, interpellé sa collègue au Parlement européen: «Si tu te retires, ça crée un vide. Si tu continues, tu es dans le vide...» Mais qu'importe! Joly jure que sa détermination à défendre les couleurs de l'écologie politique à la présidentielle reste intacte. «Le vote juste, c'est moi», répète-t-elle.

L'ancienne magistrate, aujourd'hui députée européenne, en a encore fait la démonstration samedi à Roubaix, où devant près de 1400 participants, elle a tenté de relancer sa campagne. L'occasion de présenter son programme, «un projet de réconciliation» après un «quinquennat de division». Objectif: réconcilier «la France avec l'Europe», «les Français entre eux 1/4 /p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant