Eva Joly promet de «rendre le pouvoir aux Français»

le
0
Désignée candidate écologiste avec 58,16% des voix des militants, l'eurodéputée franco-norvégienne renoue avec les thèmes qui avaient fait le succès d'Europe Écologie aux européennes de 2009.

Ce sera donc Eva Joly. Pour le second tour de la primaire des écologistes, qui l'opposait à Nicolas Hulot, l'eurodéputée franco-norvégienne a obtenu 58,16% des suffrages, a annoncé ce mardi Philippe Meirieu, président du Conseil fédéral d'Europe Écologie-Les Verts (EELV). «A compter d'aujourd'hui notre candidate pour 2012 a un nom : c'est Eva Joly», a lancé la patronne des écolos Cecile Duflot, qui a par ailleurs assuré que «la place» de Nicolas Hulot était permis eux.

Avec 41,34% des voix, le père du Pacte écologique de 2007 a quant à lui à peu près stabilisé son score du premier tour (40,22%). Malgré une participation légèrement en baisse, 69,49% contre 77,33% des 32 896 inscrits, l'ancienne magistrate, qui s'était fait connaitre pour sa lutte contre la corruption, semble donc avoir bénéficié des reports des voix des deux autres petits candidats éliminés dés le premier tour, Henri Stoll et Stéphane L'homme.

Ce résultats ne faisait plus de doute. Et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant