Euthanasie : les médecins s'affrontent sur le cas Lambert

le
0
Alors que le Comité consultatif national d'éthique doit rendre lundi les conclusions de la «Conférence citoyenne sur la fin de la vie», le cas de ce jeune tétraplégique dont le processus de fin de vie avait été stoppé en urgence par la justice en mai dernier refait surface.

La polémique et les spéculations sur le sort de Vincent Lambert redoublent, à quelques jours d'une nouvelle décision concernant son euthanasie. Après la judiciarisation de cette affaire au caractère exceptionnel, le débat s'enflamme avec l'intervention de médecins en désaccord médical et déontologique avec ce processus de fin de vie.

L'euthanasie de ce jeune tétraplégique de 37 ans, hospitalisé au CHU de Reims depuis cinq ans, avait été stoppée en urgence par la justice le 11 mai dernier alors que Vincent Lambert n'était plus alimenté depuis 31 jours. Saisi par les parents du jeune homme, le juge des référés du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne avait alors ordonné à l'hô...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant