Euthanasie : Fillon justifie son opposition

le
0
Le premier ministre, dans une tribune au Monde , estime que si «aucune conviction n'est indigne», pour autant, la «limite ne doit pas être franchie».

François Fillon s'oppose, dans une tribune au Monde daté de mardi, à la légalisation de l'euthanasie, à l'occasion d'une proposition de loi en ce sens qui sera examinée mardi au Sénat. Le premier ministre, qui confie n'avoir «jamais été confronté personnellement à l'épreuve terrible de devoir accompagner la fin de vie d'un être aimé», justifie sa prise de position : «A titre personnel, je suis hostile à la légalisation d'une aide active à mourir, ce n'est pas ma conception du respect de la vie humaine et des valeurs qui fondent notre société». «La question est de savoir si la société est en mesure de légiférer pour s'accorder le droit de donner la mort. J'estime que cette limite ne doit pas être franchie», poursuit le premier ministre, pour qui toutefois «aucune conviction n'est indigne».

Mais, poursuit-il, ce débat «doit être abordé en tenant compte des efforts entrepris» depuis 2008 lorsque Nicolas Sarkozy «a fait de la prise en charge des perso

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant