Eusébio : tchao, panthère !

le
0
La légende du football Eusébio, photo d'illustration.
La légende du football Eusébio, photo d'illustration.

Eusébio da Silva Ferreira est décédé ce week-end des suites d'un arrêt cardio-respiratoire, et c'est une véritable légende du football qui s'en va, peut-être même le seul à avoir pu rivaliser avec son contemporain brésilien Pelé, notamment dans les années 1960.Eusébio est originaire du Mozambique et préfigure le poids positif des immigrés, et aujourd'hui des descendants d'immigrés, dans le domaine sportif. À l'instar de Zidane avec la France en 1998, Eusébio a fait passer le Portugal dans une autre dimension. D'abord avec son club de Benfica au sein duquel il remporte la Coupe des champions d'Europe en 1962, puis avec la sélection nationale à l'occasion de la Coupe du monde 1966.Il met fin à la domination du RealLe début des années 1960 est ainsi particulièrement glorieux. Le Benfica est sur le toit de l'Europe et s'offre même le luxe de battre l'ennemi espagnol, d'abord le Barça du Hongrois Kocsis et du futur Ballon d'or Luis Suárez en 1961, puis le Real Madrid, qui avait pourtant raflé toutes les C1 dans les années 1950. Dans la finale contre l'ogre castillan gagnée 5-3, Eusébio inscrit deux buts. À l'époque, l'Espagne dominait littéralement l'Europe du football en s'offrant les meilleurs joueurs pour gagner un maximum de compétitions et en ne laissant que des miettes aux autres. Eusébio et le Benfica participent à casser cette dynamique et permettent ainsi au football européen d'ouvrir un nouveau cycle. Très vite, le joueur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant