Eusebio : Le Portugal " a perdu une référence extraordinaire "

le
0
Eusebio : Le Portugal " a perdu une référence extraordinaire "
Eusebio : Le Portugal " a perdu une référence extraordinaire "

Antonio Simoes, ancien coéquipier d'Eusebio au sein de la grande équipe du Benfica des années 1960, pleure la disparition de son « ami » et de son « frère », décédé ce dimanche à l'âge de 71 ans. « Il m'écoutait toujours. Notre complicité était énorme, rappelle-t-il dans les colonnes du quotidien portugais Abola. C'était un compagnon, un ami, un joueur exceptionnel avec de grosses qualités humaines à une époque méconnues. Le pays a pays une référence extraordinaire et j'ai perdu un ami et un frère. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant