Eurotunnel s'intéresse à SeaFrance liquidé

le
0
L'opérateur du tunnel sous la Manche a déclaré son intérêt pour reprendre des actifs de SeaFrance, après que le tribunal de commerce de Paris a prononcé sa liquidation

Malgré un ultime rebondissement dans le dossier SeaFrance, le tribunal a finalement décidé la cessation d'activité de la compagnie de ferries lundi midi. Tous s'y attendaient puisque les porteurs de Scop n'ont pas résolu le problème de financement de leur projet de coopérative.

Mais lundi matin, le jour même de la décision, une interview dans Libération de Jacques Gounon, le PDG d'Eurotunnel, aurait pu pousser le tribunal à reporter encore une fois sa décision. Le patron du tunnel sous la Manche a en effet créé la surprise en annonçant dans le quotidien qu'il soutenait le projet de Scop en proposant de devenir «majoritaire d'une structure de portage qui reprendrait les navires de SeaFrance pour les mettre ensuite à la disposition de la Scop qui serait l'opérateur de la compagnie».

Un comble pour une entreprise dont les activités sont en concurrence frontale avec celle des compagnies de ferries! Mais Jacques Gounon fait vibrer la corde tricolore en estimant qu'«on ne

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant