Eurotunnel prudent pour 2016

le
0
Des trains passent par les tunnels d'Eurotunnel à Coquelles, dans le Pas-de-Calais, le 20 octobre 2015. (© P. Huguen / AFP)
Des trains passent par les tunnels d'Eurotunnel à Coquelles, dans le Pas-de-Calais, le 20 octobre 2015. (© P. Huguen / AFP)

Eurotunnel a bouclé un bel exercice 2015. Le groupe avait déjà publié fin janvier un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros, en hausse de 5% sur un an. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ressort à 542 millions d'euros, supérieur aux attentes du groupe qui visait 535 millions. Le résultat opérationnel s'établit, lui, à 387 millions d'euros, en hausse de 1,6% à taux de change constant.

Le résultat net grimpe de 75% pour s'établir à 100 millions. Il prend en compte une perte de 7 millions d'euros de la compagnie maritime MyFerryLink, que le groupe a été contraint de céder le 9 juillet en raison de décisions de la justice britannique. Outre un effet de change positif de 26 millions d'euros, Eurotunnel a bénéficié d'un moindre coût de sa dette par rapport à 2014. A taux de change constant, le résultat net affiche une progression de 35%.

Réserves sur le nouvel exercice

Quand il s'agit d'aborder l'année en cours, l'exploitant se montre toutefois plus prudent, avec un objectif d'Ebitda abaissé à 560 millions, contre 580 millions précédemment, compte tenu d'un risque possible d'attentat ou d'une nouvelle crise migratoire. Il table sur 605 millions d'euros pour 2017.

«L'Ebitda entre 2009 et aujourd'hui aura augmenté de 67%, a commenté Jacques Gounon, le PDG d'Eurotunnel, lors d'une conférence de presse téléphonique, qualifiant le montant du résultat net de

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant