Eurotunnel: pénalisé par la dégringolade de la livre.

le
0

(CercleFinance.com) - En perdant plus de 3,5% à 8,6 euros, à moins d'un euro du point bas annuel (7,70 euro) atteint le lendemain du vote inattendu du Brexit par les électeurs britanniques, le 24 juin, l'action Eurotunnel confirme sa forte sensibilité à l'économie britannique. Et, ce jour, à la livre sterling, frappée d'un nouvel accès de faiblesse.

Difficile de faire plus 'Brit' qu'Eurotunnel à la Bourse de Paris : n'exploitant rien d'autre que le tunnel ferroviaire reliant le continent européen aux îles britanniques, Eurotunnel ne peut qu'être sensible à tout ce qui touche le Royaume-Uni.

Dans ce contexte, la perspective du Brexit pèse sur le groupe, un peu comme tel est le cas pour des compagnies aériennes comme easyJet, pénalisées par l'incertitude entourant le contexte réglementaire comme les tendances de leur activité future.

Que se passe-t-il aujourd'hui ? Cette nuit en Europe, alors que les marchés asiatiques étaient ouverts et ceux d'Occident fermés, la livre sterling a brutalement décroché face à ses grandes contreparties, notamment l'euro, de plus de 6%, et cède encore 2% à cette heure. Ce qui représente une variation énorme pour une devise en séance.

Comment l'expliquer ? “Le mouvement a des allures de 'gros doigt' (une erreur de manipulation d'un opérateur de marché, ndlr) et pourrait avoir été catalysé par... François Hollande”, rapporte le bureau d'études parisien Aurel BGC. Et les analystes de poursuivre : “un article du Financial Times a relaté les propos du président français, qui recommande la fermeté face à Londres dans les négociations (sur le Brexit). Sachant que les marchés s'inquiétaient déjà de la tonalité des déclarations de Theresa May et de son gouvernement, le fait que François Hollande se montre également favorable à un 'hard Brexit' (une sortie du Royaume-Uni de l'UE dans les conditions les plus dures, ndlr) a, semble-t-il, provoqué des ordres de ventes sur la livre”, ajoutent les analystes. D'autres spécialistes mettent en cause les algorithmes.

Quoi qu'il en soit, la livre a perdu 18,6% de sa valeur contre l'euro en un an, et encore 6,5% au cours du dernier mois. Dans ce contexte, les 14,5 euros que l'action Eurotunnel tutoyait encore en mai 2015 semblent appartenir définitivement au passé.

Rappelons cependant que le groupe va mieux puisqu'il continue à rembourser le capital de sa lourde dette, dont une partie est libellée en sterling. Même si le tourisme est pénalisé en Europe par les derniers attentats et une conjoncture morose, Eurotunnel va relier de plus en plus de grandes villes du continent (comme Francfort) à Londres, ce qui devrait assurer la progression du trafic à terme, Brexit ou non.

Enfin, avec le rachat de la totalité d'ElecLink, un projet d'interconnexion des réseaux électriques français et britannique via le tunnel, le groupe se ménage des relais de croissance à long terme.

Des 15 analystes suivant la valeur, selon FactSet, sept sont à l'achat, sept préconisent de conserver quand un seul suggère d'alléger la position. L'objectif de cours moyen : 11 euros.

EG


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant