Eurotunnel : Bruxelles somme Paris et Londres d'abaisser les tarifs

le
6
Eurotunnel : Bruxelles somme Paris et Londres d'abaisser les tarifs
Eurotunnel : Bruxelles somme Paris et Londres d'abaisser les tarifs

Des prix jugés trop élevés. La Commission européenne vient de demander à la France et au Royaume-Uni de faire baisser les tarifs imposés aux trains exploités par la société Eurotunnel dans le tunnel sous la Manche. Pour Bruxelles, le prix des redevances qui est de 16,60 euros par passagers plus 4 320 euros par train pour un aller simple serait un frein au développement du trafic ferroviaire et notamment du fret.

«Le tunnel sous la Manche n'est pas utilisé à pleine capacité en raison de cette tarification excessive», a déploré dans un communiqué Siim Kallas, le commissaire européen aux Transports. Pour la Commission, en raison de ces prix, «un plus grand volume de marchandises est transporté par la route», explique le commissaire, en ajoutant : «Les tarifs imposés aux opérateurs de fret et à leurs clients sont excessifs et les passagers doivent payer le prix fort pour leurs billets. Le régime actuel freine également la croissance dans le secteur ferroviaire». Selon lui, seulement six trains de marchandises circulent en moyenne chaque jour dans le tunnel. Au total, 43% de la capacité est inutilisée.

Baisse du titre Eurotunnel

La France et le Royaume-Uni disposent d'un délai de deux mois pour répondre. Faute de quoi, la Commission pourra saisir la Cour de justice de l'Union européenne qui peut imposer des sanctions financières aux Etats. Cette décision de Bruxelles a provoqué une chute de 4% du titre Eurotunnel ce matin à la Bourse. A 10 heures, l'action reculait de 4,47% à 5,98 euros. L'impact de cette demande représente «une menace élévée pour les profits» si elle venait à être appliquée, indiquent les analystes de RBC Capital Markets.

Actuellement, seule Eurostar, filiale de la SNCF, fait circuler ses trains dans le tunnel malgré l'ouverture de ce marché à la concurrence le 1er janvier 2010. Mais les choses pourraient évoluer. Après trois ans d'attente, la compagnie ferroviaire allemande ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodan3 le jeudi 20 juin 2013 à 12:59

    vraiment du n'importe quoi les bouffon.s de Bruxelles, Eurotunnel est une société de droit privé et je vois pas comment des États pourraient intervenir dans sa gestion....!! C'est comme si on demandait à la France de forcer Peugeot ou Renault à baisser le prix des voitures..... !!

  • faivreje le jeudi 20 juin 2013 à 12:13

    OUI TAXONS LES TAXEURS !!! (j'ai pas dit les taxis ... lol)

  • gmailla7 le jeudi 20 juin 2013 à 12:10

    OK chmey671 !!!!!

  • chmey671 le jeudi 20 juin 2013 à 11:49

    @zoila5 bonne remarque :-)Moi je sommes Bruxelles de baisser le salaire indécent des fonctionnaires Européens et de les soumettre aux cotisations et taxes que nous payons et dont ils sont exonérés

  • zoila5 le jeudi 20 juin 2013 à 11:47

    les prix ne sont-ils plus fixés librement ? nouveau contrôle des prix, concurrence n'existe plus ???

  • gmailla7 le jeudi 20 juin 2013 à 11:42

    LES POU...DE BRUXELLE TOUT POUT LE CHOMAGE EUROPE DE MER... PRIX PLUS BAS =CHOMAGE