Eurostar achète allemand et fâche Paris

le
0
Cette commande de 800 millions d'euros, placée auprès de Siemens aux dépens d'Alstom, a suscité la «stupéfaction» de Jean-Louis Borloo et Dominique Bussereau, qui ont estimé que les trains de Siemens ne sont pas aux normes du tunnel sous la Manche.

Les trains d'Eurostar ne seront plus exclusivement ceux fabriqués par Alstom. L'exploitant du tunnel sous la Manche a confirmé une commande auprès de Siemens de dix trains Velaro. Les anciennes rames seront en outre renouvelées pour s'aligner sur le design des nouvelles rames. Le montant total de la commande s'élève à 800 millions d'euros dont 600 millions reviendrait à Siemens.

Suite à l'annonce de cette commande, les réactions sont vives. Jean-Louis Borloo, ministre de l'Écologie, et Dominique Bussereau, secrétaire d'État chargé des Transports, ont fait part de leur «stupéfaction» dans un communiqué commun. En choisissant Siemens, Eurostar n'a pas pris en compte les «règles de sécurité applicables dans l'appel d'offre engagé pour renouveler ses rames», estiment les deux membres du gouvernement. En effet, rappellent-ils, «la commission intergouvernementale du tunnel sous la Manche conditionne l'homologation de modèles de trains à grande vitesse au respect s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant