Europol démantèle un réseau de piratage informatique

le
0

AMSTERDAM/BOSTON, 25 février (Reuters) - Une opération d'Europol a permis d'enrayer une vaste opération de piratage d'informations bancaires qui faisaient appel à plus de trois millions d'ordinateurs infectés par le virus Ramnit. Coordonnée par le centre européen de lutte contre la cybercriminatilé (CERT-UE) d'Europol, elle a été menée en collaboration avec les polices allemande, italienne, néerlandaise et britannique ainsi qu'avec l'aide des compagnies AnubisNetworks, de Microsoft MSFT.O et de Symantec SYMC.O . "Les criminels ont perdu le contrôle de l'infrastructure qu'ils utilisaient", s'est félicité Paul Gillen, responsable des opérations du CERT-UE, interrogé par Reuters. Selon Symantec, le virus Ramnit apparu en 2010 était présent sur 3,2 millions de PC, dont 27% se trouvent en Inde et 18% en Indonésie. Viennent ensuite le Vietnam, les Etats-Unis, le Bangladesh et les Philippines. Les enquêteurs parlent quant à eux de 350.000 machines infectées. (Alison Williams, Jean-Philippe Lefief pour le service français)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant