Europimmo Market veut doper sa collecte

le
0

La toute jeune SCPI de commerces européens, Europimmo Market, adopte une politique commerciale plus agressive pour doper une collecte qui s’est élevée à 1,5 m€ en 2015. 

Dans deux mois, la SCPI axée sur les commerces européens, Europimmo Market (La Française REM) fêtera son premier anniversaire. Ses quelques mois d’existence lui ont permis d’engranger quelques 1,5 m€ un montant modeste appelé à s’étoffer cette année au regard de son « référencement en cours sur le marché français ». De ce point de vue le début d’année semble prometteur. Europimmo Market qui capitalisait 1,53m€ fin décembre affiche maintenant (12 mai) une capitalisation de 2,2 m€…soit une progression de 43,7% en moins de cinq mois! A noter que la SCPI est ouverte aux souscriptions sur la base d’un prix de 1000 € et pour un nombre minimum de cinq parts (5000€). Le délai de jouissance interviendra le premier jour du quatrième mois suivant la réception des fonds.

L’originalité de la SCPI repose sur une allocation franco allemande et selon les opportunités l’Espagne, l’Italie, le Benelux et les pays nordiques. En termes d’actifs ce sont des biens commerciaux ou liés au e-commerce. Pour le premier créneau ce sont des commerces de pieds d’immeuble et des centres commerciaux. Dans le cas du e-commerce les actifs logistiques au « potentiel de rendement élevé » sont privilégiés. Bref, pour la Française Rem il s’agit autant de diversifier les risques que d’agir sur des aspects complémentaires et aujourd’hui indissociables du commerce.

Rappelons qu’Europimmo Market offre une fiscalité attractive :

Les revenus de source étrangère sont soumis à l’impôt du pays de localisation de l’immeuble, prélevé à la source

• Les prélèvements sociaux ne s’appliquent pas (pour le moment) sur les revenus de source étrangère

• Par application des conventions fiscales conclues entre la France et les pays dans lesquels la SCPI investit, ces revenus de source étrangère entrent dans le calcul du taux moyen d’imposition. En pratique, ces revenus sont imposés en France à un taux égal à la différence entre le taux marginal d’imposition (taux auquel est taxée la dernière tranche du revenu) et le taux moyen d’imposition (la part que représente l’impôt par rapport au revenu imposable). Pour simplifier, cela signifie qu’à taux de distribution équivalent, « le taux net de fiscalité d’une SCPI investie en Europe est supérieur au taux net de fiscalité d’une SCPI investie à 100 % en France ».

Retrouvez cet article sur Primaliance.com
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant