Europerformance: Les sorties des monétaires masquent la nette collecte des fonds actions

le
0

(NEWSManagers.com) - En septembre, le marché des fonds de droit français a vu ses encours fondre de 1,1% soit près de 8,8 milliards d'euros par rapport au mois dernier. Le total des actifs sous gestion s'élève à fin septembre à 756,2 milliards d'euros, soit un niveau inférieur de 2% à celui de début d'année, selon les chiffres d' Europerformance-SIX Company. Le marché français des OPCVM a enregistré des rachats à hauteur de 19,8 milliards d'euros en septembre, largement induits par les rachats de fin de trimestre menés sur les fonds de Trésorerie, qui ont perdu 5,8 % de leurs encours, soit 18,9 milliards d'euros. Avec un encours de 303,3 milliards d'euros, ce dernier accuse désormais un repli de 10% sur un an glissant.

Les investisseurs ont favorisé les flux d'investissement vers les fonds de valeurs européennes, au détriment des fonds de valeurs américaines. C'est ce que révèlent les opérations menées sur les fonds actions qui enregistrent une première collecte positive depuis la fin du 1er trimestre, de +425 millions d'euros, note Europerformance. En très nette hausse durant le mois (+4,3%), les actifs gérés en OPCVM actions rassemblent désormais 193,9 milliards d'euros, portant à +8,5% leur progression depuis le début de l'année. Sur le seul trimestre, ces fonds auront vu leur encours progresser de +7,1%, contre un repli au 2ème trimestre de -3,7%. Les fonds actions Europe ont recueilli 507 millions d'euros de souscriptions nettes, dont 230 millions d'euros pour les fonds de Petites et Moyennes Capitalisations. Les investisseurs ont également effectué leur retour sur les fonds Actions Asie (+38 millions d'euros), en particulier Japon et Chine, de même que sur les fonds Actions Internationales (+292 millions d'euros). En revanche, les fonds Actions Marchés Emergents ont enregistré une nouvelle décollecte (-93 millions d'euros), ainsi que les fonds Actions Amérique qui ont vu les demandes de retraits s'accélérer sur un mois (-359 millions d'euros).

Du côté des fonds Actions Sectorielles, la demande pour les fonds Techno & Media est restée solide (+71 millions d'euros), tandis que les fonds Actions Matières Premières retrouvaient de l'intérêt aux yeux des investisseurs (+41 millions d'euros).

Sur les obligations, les actifs gérés ont enregistré une légère progression de 0,4% en septembre. Les encours atteignent les 75,2 milliards d'euros. Bien qu'étant toujours en progression sur 12 mois glissants (d'à peine plus de 700 millions d'euros), cette classe d'actifs demeure en repli depuis le début de l'année, de près de 2,5 milliards d'euros.

Sur le mois de septembre, les demandes de rachats de fonds obligations ce sont élevés à 74 millions d'euros. Les fonds des catégories Obligations Euro ont totalisé des flux nets sortants de 126 millions d'euros ce mois-ci ; certaines catégories Euro Court Terme et Euro Moyen Terme affichent des collectes positives. Quant aux fonds des catégories Haut Rendement et Pays Emergents, ils profitent du soulagement des investisseurs pour engranger, respectivement, +97 millions et +57 millions d'euros de collecte mensuelle. En revanche, les fonds Obligations Europe ont à nouveau enregistré des sorties nettes (-26 millions d'euros), de même que les fonds Obligations Internationales (-80 millions d'euros) dont le sursaut de la demande, le mois dernier, n'aura pas été renouvelé.

Au sein de la classe des obligations convertibles, les OPCVM ont attiré en septembre 217 millions d'euros. Sur le trimestre, c'est une collecte de 322 millions d'euros qui aura été rassemblée, contre des rachats de 41 millions d'euros lors du trimestre précédent. En terme de répartition géographique des flux d'investissement, les fonds de Convertibles Euro auront eu, comme le mois dernier, la préférence des investisseurs (+163 millions d'euros reçus en septembre).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant