Europerformance: les fonds actions collectent dans un marché qui a plongé en janvier

le
0

(NEWSManagers.com) - Le timing a été parfait. L'industrie financière s'est félicitée du Bilan de la gestion collective d' Europerformance SIX Telekurs, marquant un retour à la collecte sur les fonds de droit français en 2015. Un mois plus tard, les dernières statistiques de l'agence de mesure de l'analyse de la performance font office de douche froide. En janvier 2016, la décollecte a atteint 25,32 milliards d'euros et l'encours global à 817 milliards marque une baisse de 4,55 % - compte tenu également de l'effet performance négatif ou nul pour les grandes classes d'actifs. Dans le détail, une fois de plus, ce sont les monétaires qui ont subi les rachats les plus importants. Les fonds obligations ont également enregistré des sorties nettes mais dans des proportions nettement moindres. Quant aux fonds " actions" , ils font exception en ayant capté de nouveaux flux.

En chiffres, côté monétaires, le recul est de 8,15 % avec une décollecte de 26,82 milliards d'euros. Au sein de la catégorie, les fonds de trésorerie de court terme ont même subi une variation négative de leur encours de 17,26 % en perdant 11,65 milliards.

De leur côté, les fonds obligataires ont également décollecté mais dans des proportions nettement moindres. L'ensemble de la classe d'actifs perd 104,95 millions, entraînant une variation des actifs sous gestion de 0,89 %, exclusivement en raison des sorties nettes subies par les fonds investis en obligations de la zone euro (-164,02 millions). Les fonds d'obligations européennes et les fonds d'obligations internationales ont également décollecté (-34,8 millions et -74,27 millions respectivement) mais les fonds d'obligations à haut rendement ont limité les rachats nets en captant 165,84 millions.

A noter, sur le front des résultats, que la performance moyenne de la catégorie ressort dans le rouge (-0,93 %) avec de forts reculs sur l'Europe (-2,44 %) et les émergents (-3,70 %).

Dans un genre un peu différent, les fonds d'obligations convertibles ont enregistré des rachats de 56,26 millions d'euros, et une variation de leurs encours de 2,12 %. Les fonds investis sur la zone euro et l'Europe sont responsables des rachats subis par la classe d'actifs. Ils perdent respectivement 84,51 millions et 79,82 millions. Pour leur part, les fonds d'obligations convertibles investis à l'international ont capté 108,08 millions.

Quant à la performance moyenne de la catégorie, elle marque un recul de 1,55 %. La perte la plus forte concerne les fonds à l'international (-1,69 %), et la plus faible, ceux investis sur la zone euro (-1,47 %).

Enfin, à la différence des autres classes d'actifs, les fonds investis en actions ont attiré les investisseurs. Ils ont enregistré des souscriptions nettes de 1,57 milliard d'euros. Contrairement à ce qu'il s'est passé pour la classe d'actifs obligataire, ce sont les fonds investis en titres européens qui ont été responsables de cette progression. Ils ont collecté en net 2,05 milliards. Loin devant les fonds investis en actions internationales (120,06 millions). Parmi les autres catégories " actions" , ce sont les fonds composés d'actions Asie/Pacifique qui ont le plus décollecté (319,28 millions).

Quoi qu'il en soit, compte tenu de l'effet performance négatif de cette classe d'actifs (-3,98 % pour l'ensemble dont -5,04 % pour les OPCVM investis sur le marché américain et -4,35 % pour ceux à l'international), l'encours des fonds actions a reculé de 3,76 % en janvier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant