Europerformance : L'aversion au risque a dominé en avril

le
0
(NEWSManagers.com) - Hormis les monétaires, point de salut ! Ce qui se traduit, en avril, selon les chiffres d'Europerformance a SIX Company portant sur les fonds de droit français, par un encours en hausse de 2,7 % pour cette classe d'actifs. A l'inverse, les autres grandes catégories s'inscrivent dans le rouge, avec des actifs sous gestion en baisse de 0,9 % pour les fonds obligataires et de 4,2 % pour les fonds investis en actions.

Dans le détail, l'aversion au risque a eu pour conséquence de gonfler l'encours des fonds de trésorerie régulière de 8,48 milliards d'euros, soit une progression de l'encours de 2,7 %. Au sein de cette classe d'actifs, seuls les fonds de trésorerie " dynamique plus" ont connu des sorties nettes de 160 millions d'euros provoquant une variation négative de leur encours de 10,3 %.

Les fonds obligataires ont également décollecté durant le mois d'avril. De 280 millions d'euros pour les fonds de la zone euro, 60 millions d'euros pour les fonds à haut rendement et 200 millions pour ceux investis à l'international.
Compte tenu des effets marché négatifs de chaque catégorie - respectivement -0,09 %, -0,64 % et -0,04 % -, la variation de l'encours est de -0,7 % pour les fonds obligataires de la zone euro, -1,7 % pour les fonds " haut rendement" et -2,1 % pour les fonds d'obligations internationales.

Aucune catégorie de fonds actions n'échappe au retour de l'aversion au risque des investisseurs. Les OPCVM d'actions françaises ont enregistré des sorties nettes de 430 millions d'euros, ce qui, avec une performance moyenne en recul de 4,84 %, a entrainé une variation négative de l'encours de 10,4 %. Autres baisses importantes des actifs sous gestion : celle des fonds d'actions européennes (-4,1 %) du fait de sorties nettes de 500 millions et d'un effet marché de -1,29 %, et celle des fonds investis sur la zone euro (-1,7 %) due à une décollecte de 830 millions et d'un effet marché de - 4,91 %.

Les fonds Asie/Pacifique n'ont pas été épargnés non plus puisque ces OPCVM ont décollecté en net 130 millions d'euros. Cependant, ce sont les seuls fonds actions à enregistrer un effet marché positif sur le mois (+0,31 %). Résultat, les actifs sous gestion ont reculé de 2,1 %.

Pour leur part, les fonds investis sur le marché américain ont enregistré des sorties nettes de 40 millions d'euros. Avec un effet marché limité de -0,21 %, leurs encours n'a varié que de -0,8 %.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant