Europerfomance : progression de l'encours des monétaires et surplace des fonds actions en octobre

le
0
(NEWSManagers.com) - L'encours du marché des fonds de droit français a progressé de 1,2% au mois d'octobre, à 767,7 milliards d'euros, en augmentation de 7,47 milliards d'euros. Cette hausse, selon les données d' Europerformance, est essentiellement due à l'importance des souscriptions nettes sur les fonds de trésorerie (+2,72 %) représentant 8,76 milliards d'euros et, dans une moindre proportion, sur les fonds d'obligations (+1,22 %) soit 181 millions. Les fonds investis en actions se sont contentés de faire du surplace (+0,03 %) avec néanmoins une décollecte de 510 millions. Pour leur part, les fonds d'obligations convertibles ont vu leur encours grossir de 1,95 % soit un flux net de 140 millions.

Dans le détail, la collecte sur les fonds obligataires a connu d'importants rachats sur un fonds d'obligations internationales (-598 millions d'euros) que les souscriptions nettes enregistrées sur les autres catégories de fonds ont permis de surcompenser. " Sur le compartiment des fonds d'obligations euro (+462 millions d'euros de souscriptions nettes), seuls les fonds de dette d'Etat ont enregistré une progression de la demande avec 227 millions d'euros d'allocation nette. Pour leur part, les fonds de dette privée ont attiré 237 millions d'euros. Quant aux compartiments de fonds d'obligations Europe et d'obligations libéllés en dollars (USD), les retraits s'élèvent respectivement à 16 millions et 4 millions d'euros, relève l'étude d' Europerformance. La dette à haut rendement séduit néanmois : les flux sur les fonds en question s'élèvent à 223 millions d'euros et ceux sur les fonds de dette émergente à 105 millions d'euros.

L'effet marché des catégories obligations a joué positivement sur l'encours, excepté pour la catégorie Obligations USD. L'indice EuroPerformance recule de 0,9%. A l'opposé, la plus forte progression est réalisée par l'indice de catégorie Haut Rendement (+1,7%). " Toutes catégories confondues, les performances réalisées en octobre induisent un gain mensuel de 546 millions d'euros" , note Europerformance.

Du côté des OPCVM Actions, le compartiment des Actions Europe perd 227 millions d'euros. Les catégories Actions France et Actions euro affichent des rachats nets de 422 millions et 309 millions d'euros respectivement tandis que la demande en fonds de catégorie Actions Europe ont attiré 471 millions d'euros nets. C'est aussi le cas de l'ensemble des catégories Actions Internationales, y compris les fonds de catégorie Actions Emergents, dont la décollecte atteint 300 millions d'euros. Le compartiment Actions Amérique enregistre des retraits de 6 millions d'euros. La demande en fonds Actions Chine (+101 millions d'euros) continue de tirer les résultats du compartiment Actions Asie/Pacifique dont la collecte, en nette hausse, atteint 108 millions d'euros, précise l'enquête.

Hormis les fonds actions Europe qui ont profité d'un effet marché positif (+0,89 %), les autres catégories ont été pénalisées : les indices Actions Internationales (-1,1%), Actions Asie/Pacifique (-1,1%) et Actions Amérique (-2,4%) notamment. Ces performances n'auront permis de réaliser que 389 millions d'euros de gains en octobre.

Enfin, les OPCVM Obligations Convertibles tirent leur épingle du jeu en octobre. Les flux sont allés aux catégories Convertibles euro (+106 millions d'euros) et Convertibles Internationales (+76 millions d'euros), tandis que la catégorie Convertibles Europe a enregistré des retraits (-41 millions d'euros).
L'indice EuroPerformance des OPCVM Obligations Convertibles est en hausse de 0,61%. L'effet marché de 82 millions d'euros et la collecte permettent aux actifs sous gestion de s'apprécier de près de 2% en un mois (11,6 milliards d'euros).
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant