Européennes : un scrutin essentiel pour Marine Le Pen

le
0
Depuis les européennes de 1984, tous les cinq ans, le FN a obtenu des députés au Parlement de Strasbourg.

LES RADICAUX de gauche, les écologistes et les communistes ne sont pas les seuls à défendre le retour à une circonscription unique aux élections européennes de 2014. Ce mode de scrutin est réclamé à cor et à cri par Marine Le Pen. Il lui offrirait une tribune nationale pendant la campagne et lui permettrait d'obtenir quelques sièges supplémentaires au Parlement européen. Le parti d'extrême droite en compte actuellement trois.

Les élections européennes, qui ont lieu à la proportionnelle intégrale, représentent un scrutin porteur pour le Front national. Aux européennes de juin 1984, le FN avait atteint 10,95 % des voix et décroché dix sièges. Le parti d'extrême droite était alors devenu un mouvement politique d'importance nationale.

Depuis lors, tous les cinq ans, le FN a obtenu des députés au Parlement de Strasbourg. À défaut de pouvoir, sauf ex...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant