Européennes : un "MAMathon" pour sauver Michèle Alliot-Marie

le
0
Raillant les propos de Michèle Alliot-Marie, de jeunes militants centristes ont lancé un MAMathon sur Twitter.
Raillant les propos de Michèle Alliot-Marie, de jeunes militants centristes ont lancé un MAMathon sur Twitter.

Michèle Alliot-Marie a su susciter un vaste élan de solidarité. Son sort a en effet ému de jeunes militants centristes qui ont décidé de se mobiliser en conséquence sur Twitter. L'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, voulant justifier sa candidature aux élections européennes, a en effet expliqué mardi sur le plateau de i-Télé qu'elle ne se présentait pas pour l'argent."Je vais perdre de l'argent en allant au Parlement européen. Je ne le fais pas pour l'argent ! Si je vais aux Européennes, c'est que j'ai envie de faire quelque chose pour l'Europe, et pas pour un avantage quelconque", a-t-elle expliqué. Sans doute touchés par cette perspective de déclassement, de jeunes militants UDI ont lancé, sur le modèle du Téléthon, un "appel aux tweets pour le MAMathon" afin d'aider la "pauvre" MAM, comme le rapporte Francetvinfo. "Certains se présentent aux élections européennes pour défendre une certaine idée de l'Europe. Pour les autres, il y a le MAMathon", écrit un responsable des jeunes UDI, Jonathan Blum.L'ancienne députée des Pyrénées-Atlantiques a assuré qu'elle gagnait aujourd'hui "beaucoup plus" qu'en siégeant à Bruxelles et Strasbourg. La tête de liste UMP pour la circonscription Sud-Ouest aux élections européennes s'expose en effet à une sérieuse cure d'amincissement salariale si elle intègre le Parlement européen.D'après "Le Scan" du Figaro, elle perçoit actuellement "des retraites pour ses...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant