Européennes : MAM, Morano... l'UMP a désigné ses têtes de listes

le
1
Européennes : MAM, Morano... l'UMP a désigné ses têtes de listes
Européennes : MAM, Morano... l'UMP a désigné ses têtes de listes

Michèle  Alliot-Marie dans le Sud-Ouest, Nadine Morano dans le Grand-Est, Renaud Muselier dans le Sud-Est... L'UMP a désigné officiellement mardi ses têtes de listes pour les européennes, après quelques remous - certains dénonçant un «mercato de recyclage» pour anciens ministres sans mandat ou battus des dernières législatives. Jérôme Lavrilleux, directeur de cabinet de Jean-François Copé, conduira la liste dans le Nord-Ouest. 

Les autres têtes de listes sont des sortants de leurs circonscriptions respectives (Brice Hortefeux dans le Centre, Alain Cadec dans l'Ouest et Maurice Ponga pour l'Outre-mer), sauf Alain Lamassoure, investi en Ile-de-France (secondé par Rachida Dati). Eurodéputé sortant du Sud-Ouest, président de la Commission des Budgets du Parlement européen, il a dû céder sa place à Michèle Alliot-Marie. Non sans amertume. «MAM a créé un courant Droite gaulliste qui représente 8 à 10%. Copé, qui ne m'aime pas et est obsédé par 2017, se dit : MAM ne vaut rien, mais elle a la capacité de nuire», a affirmé Alain Lamassoure à l'AFP. 

La candidature de l'ex-ministre Nadine Morano, critiquée notamment par Bernard Accoyer et François Baroin qui soutenaient Arnaud Danjean, mais poussée par Nicolas Sarkozy, a finalement été retenue dans le Grand-Est.

Fédéralistes vs eurosceptiques

La commission d'investiture a été le cadre d'une prise de bec sur la place de numéro un en Ile-de-France, avec échanges de noms d'oiseaux et menaces d'explication à la sortie, entre Henri Guaino et Claude Goasguen. Le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin et celui de Nice, Christian Estrosi, se sont également accrochés, moins violemment toutefois, au sujet de Michel Dantin (sortant), investi en 3e position dans le Sud-Est.

Une fois réglée la question des têtes de listes, reste pour l'UMP à définir sa ligne politique pour les européennes, le parti étant actuellement occupé avec les municipales de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 le jeudi 23 jan 2014 à 07:18

    tiens de la politk politicienne , vont à la ramass les UM pp