Européennes : les élus de gauche craignent le vote protestataire

le
0

Les élus de gauche ne sont pas surpris par le sondage Ifop paru dimanche dans le Journal du dimanche , donnant le FN en tête des intentions de vote aux européennes.

«Cela n'est pas surprenant, car les élections européennes laissent le champ à une démagogie effrénée, ce qu'il faut dénoncer», réagit Christophe Caresche. Le député PS de Paris explique que «certains partis, dont le Front national, ont pris l'Europe pour cible, en en faisant un bouc émissaire de tous les problèmes. Ce qui est largement faux». Caresche espère que le choix des socialistes européens en faveur de Martin Schulz, l'actuel président du Parlement européen, comme leader de leur campagne, permettra d'avoir «une campagne transnationale et de sortir des problématiques nationales».«C'est un pari», reconnaît le député de la capitale.

Secrétaire national en charge des élections au PS, Christophe Borgel souligne aussi qu'il «faut aborder le scrutin européen avec une grande clarté» car «la m...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant