Européennes : le jour de gloire de Marine Le Pen est arrivé

le
0
Marine Le Pen se réjouit des résultats du FN aux européennes, dimanche soir.
Marine Le Pen se réjouit des résultats du FN aux européennes, dimanche soir.

"Le FN est le premier parti de France !" Tout de noir vêtue, Marine Le Pen exulte. Au "Carré", le siège du FN à Nanterre (Hauts-de-Seine), le champagne coule à flots. Dimanche, lors des élections européennes, le FN est arrivé en tête dans les urnes, selon des estimations provisoires, loin devant l'UMP et le PS. Le parti créé par Jean-Marie Le Pen en 1972 devrait décrocher entre 23 et 25 sièges au Parlement européen sur les 74 accordés à la France, un des pays fondateurs de l'Union européenne.

Oppressée par les caméras et les micros des deux cent cinquante journalistes français et étrangers venus assister à son triomphe, Marine Le Pen débite son message retransmis en direct sur toutes les chaînes de télévision : "Le président de la République doit maintenant prendre les dispositions qui s'imposent pour que l'Assemblée devienne nationale, représentative du peuple et à même de mener la politique d'indépendance que le peuple a choisie ce soir." Lors de ce scrutin, le FN fait, de nouveau, exploser tous ses records électoraux. Le dernier remonte à la présidentielle de 2012 lors de laquelle Marine Le Pen avait obtenu 17,9 % des voix. Si l'on s'en tient à un scrutin européen, le FN n'avait jamais été au-delà de 11,7 % des voix, en 1989.

"Un résultat historique"

Après cette déclaration, la députée européenne, réélue ce dimanche (dans la circonscription du Nord-Ouest), souffle un moment dans son bureau et fête la victoire...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant